Journées européennes du patrimoine 2010

« Château de Chavaniac-Lafayette » : victime de son succès
Les dernières Journées Européennes du Patrimoine viennent de s ‘achever et prouvent une fois de plus l’engouement du public pour son patrimoine. Avec plus de 1100 visiteurs en deux jours, alors que la fréquentation habituelle est de 300, le château de chavaniac Lafayette est victime de son succès ; ouvert gratuitement pour ces journées, le dimanche après midi il ne pouvait répondre correctement à cette sollicitation. En témoignent avec regret les nombreux visiteurs déçus de ne pouvoir y accéder.
Le château de Chavaniac Lafayette est une maison forte du XIVeme siècle ; restauré à de nombreuses reprises ce qui est aujourd’hui le « manoir des deux mondes » reste toutefois une demeure modeste nullement comparable par la taille aux fleurons de notre patrimoine national. Le musée et son parcours de découverte voulu des 1917 par l’association américaine propriétaire du château, modifié à de nombreuses occasions et enrichie par des commentaires audio et des projections vidéo, exploite depuis 1997 un ensemble de salles dont les liaisons (couloirs, antichambres et escaliers) sont de tailles réduites et limitent pour des raisons de sécurité le flux des visiteurs à une vingtaine de personnes toutes les vingt minutes (cette pratique est fréquente dans des musées du même type). Consciente de ces limites l’organisation avait prévu le maintien de ces visites commentées en élargissant le flux des visiteurs à 30 personnes toutes les trente minutes de 10h à 18h , et en programmant quotidiennement deux visites guidées par le Pays d’Art et d’Histoire du Haut Allier.
Mais en ce dimanche entre 14h et 17h ce sont près de 700 visiteurs qui se sont présentés à l’entrée du château. Malgré la saturation de la salle d’accueil où se regroupaient les visiteurs du site et du parc (les travaux urgents de restauration de la toiture condamnent temporairement l’accès au parc par la cour d’honneur) les plus patients ont pu profiter de la visite, tout en découvrant le magnifique parc récemment réaménagé, ainsi qu’une nouvelle exposition consacrée au Mémorial Lafayette et son action en faveur des orphelins de guerre et des enfants à santé déficiente. Cependant certains sont repartis déçus de ne pouvoir évoluer librement dans l’ensemble du château, mais pour des raisons de prévention et de sécurité le bâtiment ne pouvait ouvrir l’accès à ses salles sans contrôle ni régulation.
Une telle mésaventure est-elle encore à craindre ? L’équipe du Conseil Général (le château est propriété départementale depuis juillet 2009) présente sur le site et dont nous ne pouvons que louer la patience et le professionnalisme nous assure que la modernisation du musée dont la mise en œuvre est prévu pour l’année prochaine apportera des réponses adaptées à ces difficultés.
Enfin outre la fin du réaménagement du parc, assorti d’une nouvelle signalétique, programmé pour 2011, les années à venir nous offrent la perspective de l’ouverture de lieux d’exposition adaptés, de nouvelles salles de musée, et la poursuite du programme de restauration des bâtiments.
Pôle de vie, lien entre le passé et l’avenir, le succès de ce site témoigne de l’attachement du public altiligerien à son patrimoine, il se doit d’être accessible à tous même dans des circonstances exceptionnelles…. Rendez vous en 2011 pour en juger.