Decouvrir le parc

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Bref historique...

Jardins secrets...

le Jardin
Cet espace gazonné, agrémenté de topiaires de buis et de bordures florales offre un point de vue dégagé sur le parc et le théâtre de verdure...

les Jardins aquatiques
À l’ombre de grands arbres d’Amérique, hiba et nénuphars, cyprès chauves et iris se partagent le reflets de quatre bassins successifs...

le Chêne de Lafayette
Sous son imposante frondaison, ce Chêne pédonculé de trois siècles, planté par le grand père de Lafayette, vous offre sa protection en toute saison...

l’Arbre de la Lune
Partez dans les étoiles en admirant cet Érable plane né d’une graine emportée dans l’espace par Stuart Roosa, à bord d’Apollo 14, en 1971.

le Massif d’azalées
Quoi de plus enivrant que déambuler sous les hampes colorées des azalées et des rhododendrons dont les effluves capiteux parfument agréablement cet endroit du Parc...

l’ Arboretum
Voyagez à travers le monde en découvrant une vingtaine d’essences dont les couleurs et les formes témoignent de la diversité du règne végétal.

la Roseraie et le Jardin secret
Derrière la roseraie, encadrée par deux Magnoliers de Soulange, se trouve la tombe de John Moffat qui fut à l’origine de embellissement du Parc au cours du XXème

Lafayette en Amérique, 1824-1825

Au cours de sa vie trépidante, le Général Lafayette fut à de multiples reprises invité par le peuple américain pour lequel il s’était dévoué jadis. A l’âge de 77 ans, invité en 1824 par James Monroe alors président des États-Unis, il partit pour un long voyage à travers l’Amérique, sur les pas de son passé, espérant retrouver quelques amis et apprécier l’évolution politique, commerciale et industrielle de ce pays. Au cours de son voyage, Lafayette aura traversé près de 200 villes à travers une vingtaine d’États de l’est des États-Unis. Ce parcours propose de retracer quelques-unes des étapes de ce voyage à travers un cheminement botanique et historique où chaque essence rappelle au visiteur la traversée d’un État américain et l’hommage qu’il lui a été témoigné à cette occasion.

Reflets des deux Mondes

Les liens franco-américains tissés par Lafayette trouvent leur prolongement symbolique à travers la flore ligneuse actuellement implantée dans le parc du château. De nombreuses espèces originaires du continent eurasiatique ont conservé dans leur patrimoine génétique quelques liens de parentés avec des espèces américaines malgré la séparation des deux continents. C’est donc sur cette dualité Ancien Monde & Nouveau Monde que ce parcours botanique a été imaginé, avec en trame de fond un hommage aux travaux de deux des plus grands naturalistes de l’histoire scientifique, contemporains de
Lafayette (1757-1834) : Carl von Linné (1707-1778) fondateur de la systématique moderne, et Charles Darwin (1809-1882), père des théories de l’évolution et de la sélection naturelle.